Arret Nº 1C 472/2021 Tribunal fédéral, 09-09-2021

Judgement Number1C 472/2021
SubjectAménagement du territoire et droit public des constructions Autorisation de construire,Aménagement du territoire et droit public des constructions Autorisation de construire
Bundesgericht
Tribunal fédéral
Tribunale federale
Tribunal federal
1C_472/2021
Ordonnance du 9 septembre 2021
Ire Cour de droit public
Composition
M. le Juge fédéral Kneubühler, Président.
Greffier : M. Parmelin.
Participants à la procédure
A.________,
représenté par Me Olivier Adler, avocat,
recourant,
contre
B.________ SA,
représentée par Me Mark Muller, avocat,
intimée,
Département du territoire de la République et canton de Genève, Office des autorisations de construire, Service des affaires juridiques, case postale 22, 1211 Genève 8.
Objet
Autorisation de construire,
recours contre l'arrêt de la Chambre administrative de la Cour de justice de la République et canton de Genève
du 15 juin 2021 (ATA/628/2021 - A/655/2020-LCI).
Vu :
l'autorisation de construire cinq habitations contiguës de haute performance énergétique sur la parcelle n° 1'286 de la commune de Genthod délivrée par le Département du territoire de la République et canton de Genève le 21 janvier 2020 à B.________ SA,
l'arrêt de la Chambre administrative de la Cour de justice de la République et canton de Genève du 15 juin 2021 qui rejette le recours interjeté par A.________ contre le jugement du Tribunal de première instance du 26 novembre 2020 confirmant cette autorisation,
le recours en matière de droit public assorti d'une requête d'effet suspensif déposé le 25 août 2021 par A.________ contre cet arrêt,
les délais respectifs aux 13 et 24 septembre 2021 accordés aux parties pour se déterminer sur la requête d'effet suspensif et déposer leur réponse au recours,
les déterminations reçues de la Cour de justice et du Département du territoire, qui s'en rapportent à justice quant à la requête d'effet suspensif,
la lettre du recourant du 8 septembre 2021 par laquelle celui-ci déclare retirer son recours;
considérant :
qu'il y a lieu de prendre acte du retrait du recours et de rayer la cause du rôle en application des art. 32 al. 2 et 71 LTF, en relation avec l'art. 73 al. 1 PCF,
que celui qui retire un recours doit, en principe, être considéré comme une partie succombante, astreinte au paiement des frais de justice encourus jusque-là, en application de la règle générale de l'art. 66 al. 1 LTF,
qu'il n'y a pas lieu de déroger à cette règle en l'occurrence,
qu'au vu des actes d'instruction auxquels il a été procédé, les frais judiciaires seront fixés à 200 fr. (art. 65 al. 1 et 66 al. 1...

Pour continuer la lecture

SOLLICITEZ VOTRE ESSAI

VLEX uses login cookies to provide you with a better browsing experience. If you click on 'Accept' or continue browsing this site we consider that you accept our cookie policy. ACCEPT