Arrêt nº 9C 427/2018 de Tribunal Fédéral, 20 septembre 2018

Date de Résolution:20 septembre 2018
 
EXTRAIT GRATUIT

Avis important: Les versions anciennes du navigateur Netscape affichent cette page sans éléments graphiques. La page conserve cependant sa fonctionnalité. Si vous utilisez fréquemment cette page, nous vous recommandons l'installation d'un navigateur plus récent.

Retour à la page d'accueil Imprimer

Ecriture agrandie

Bundesgericht

Tribunal fédéral

Tribunale federale

Tribunal federal

9C_427/2018

Arrêt du 20 septembre 2018

IIe Cour de droit social

Composition

Mmes et M. les Juges fédéraux Pfiffner, Présidente, Glanzmann et Parrino.

Greffier : M. Berthoud.

Participants à la procédure

A.________,

représentée par Inclusion Handicap, Service juridique,

recourante,

contre

Office cantonal AI du Valais,

avenue de la Gare 15, 1950 Sion,

intimé.

Objet

Assurance-invalidité,

recours contre le jugement du Tribunal cantonal du Valais, Cour des assurances sociales, du 7 mai 2018 (S1 18 70).

Faits :

A.

A.________, née en 1993, souffre depuis sa naissance d'une galactosémie ayant entraîné des difficultés neuropsychologiques. Elle a entrepris une formation d'assistante socio-éducative puis un apprentissage d'assistante en pharmacie, qu'elle n'a pas pu mener à chef.

Le 4 septembre 2013, A.________ a déposé une demande de prestations de l'assurance-invalidité. Le Service médical régional (SMR) a ordonné un bilan neuropsychologique complet destiné à préciser l'exigibilité médico-théorique. A la lumière du rapport de Mme B.________, psychologue, le SMR a fixé le rendement à 50 % pour un horaire de travail de 80 % à 100 % dans des activités sans travaux lourds, responsabilité ou stress, et privilégiant les tâches simples pour l'autonomie (rapport du 26 septembre 2014).

Le 1 er avril 2014, A.________ a débuté un stage auprès du magasin C.________ à U.________ en vue d'y entreprendre un apprentissage de gestionnaire de commerce de détail durant l'été 2014. L'office AI a accepté de prendre à sa charge les frais supplémentaires de formation professionnelle initiale du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2016, date à laquelle l'assurée a obtenu son CFC. La responsable de l'apprentissage a indiqué, notamment, que l'assurée avait un rendement diminué de 20 à 30 % (procès-verbal d'entretien du 13 septembre 2016).

Du 19 septembre au 19 décembre 2016, elle a suivi un programme d'évaluation temporaire de l'assurance-chômage. Selon le rapport du 14 décembre 2016, elle n'est pas autonome dans la plupart des tâches en lien avec la tenue d'une boutique et a besoin de la présence d'une personne de référence, bien qu'elle possède les compétences de base pour travailler dans ce domaine.

Afin d'évaluer le rendement de l'assurée sur le 1 er marché du travail, l'Office cantonal AI du Valais (ci-après: l'office AI) a mis en oeuvre un stage auprès du magasin D.________ à V.________, que l'assurée a suivi du 1 er mars au 31 mai 2017. La gérante a fait état de difficultés lorsque l'assurée est appelée à effectuer plusieurs tâches en même temps dans le magasin, ce qui justifierait un salaire réduit de 20 % dans le cas d'un engagement. Le tableau d'évaluation a mis...

Pour continuer la lecture

SOLLICITEZ VOTRE ESSAI