Arrêt nº C 172/06 de IIe Cour de Droit Social, 12 juillet 2007

Date de Résolution:12 juillet 2007
Source:IIe Cour de Droit Social
 
EXTRAIT GRATUIT

Tribunale federale

Tribunal federal

{T 7}

C 172/06

Arrêt du 12 juillet 2007

Ire Cour de droit social

Composition

Mmes et M. les Juges Widmer, Juge présidant, Leuzinger et Frésard.

Greffière: Mme Berset.

Parties

M.________,

recourante,

contre

Service de l'industrie, du commerce et du travail, Assurance-chômage, avenue du Midi 7, 1950 Sion, intimé,

Objet

Assurance-chômage,

recours de droit administratif contre la décision de la Commission cantonale de recours en matière de chômage du canton du Valais du 15 décembre 2005.

Faits:

A.

M.________ a travaillé en qualité de vendeuse-responsable au service de l'entreprise X.________. Le 28 septembre 2004, elle a résilié son contrat de travail pour raisons médicales et requis l'indemnité de chômage à partir du 1er novembre 2004.

Le 23 novembre 2004, la prénommée a demandé à l'assurance-chômage la prise en charge d'un stage d'une durée de trois mois dans le domaine viticole d'Italie. Elle a précisé par la suite qu'il lui était nécessaire d'élever « à un niveau européen ses connaissances technico-commerciales dans le secteur des vins afin de lui permettre d'être compétitive aussi sur le marché du travail de l'Union européenne ».

Après avoir pris l'avis du Service de l'Industrie, du commerce et du travail du canton du Valais (ci-après: SICT, l'Office régional de placement Y.________ (ci-après: l'ORP) a refusé de financer ce stage de formation, compte tenu de la pratique restrictive applicable en matière de formation suivie à l'étranger (décision du 15 décembre 2004). Par acte du 3 janvier 2005, l'assurée a formé opposition à cette décision. Le SICT l'a rejetée par décision du 17 février 2005.

B.

L'assurée a déféré cette décision à la Commission cantonale de recours en matière de chômage du canton du Valais qui l'a déboutée par jugement du 15 décembre 2005.

C.

M.________ interjette un recours de droit administratif contre ce jugement, dont elle demande implicitement l'annulation. Elle conclut à la prise en charge par l'assurance-chômage de la mesure demandée.

Le SICT déclare adhérer à l'argumentation développée par la Commission cantonale de recours. L'ORP, pour sa part, déclare renoncer à se déterminer plus amplement. Quant au Secrétariat d'Etat à l'économie, il ne s'est pas prononcé.

Considérant en droit:

  1. La loi fédérale sur le Tribunal fédéral du 17 juin 2005 (LTF; RS 173.110) est entrée en vigueur le 1er janvier 2007 (RO 2006 1205, 1242). L' acte attaqué ayant été rendu avant cette date, la...

Pour continuer la lecture

SOLLICITEZ VOTRE ESSAI